les noms de Dieu

This image has an empty alt attribute; its file name is bush-4436908_1280-1024x683.jpg
Image by Janko Ferlic from Pixabay

La justification des idées dans ce blogue est tirée de la phrase «Ton nom est ma guérison» de la courte prière de guérison. Voici la liste des noms de Dieu. Voir aussi les enregistrements audio des noms de Dieu.

J’utilise les noms de Dieu dans les manières suivantes:

  • J’ai choisi les noms de Dieu que j’aimais sur la page Web ci-dessus, et je les ai imprimés sur des fiches de 3 « x 5 » et j’ai plastifié les cartes avec une machine comme celle-ci.
  • En disant les 95 plus grands noms quotidiennement, je choisis un nom de Dieu sur lequel me concentrer pour chacun des 5 plus grands noms. (À noter que l’utilisation des chapelets dans les religions est souvent la répétition d’une courte phrase concentrée autour d’un nom de Dieu. C’est aussi le cas de la foi baha’ie avec la répétition quotidienne de 95 fois du nom sacré « Allah’u’Abha » signifiant « ô toi Dieu le plus glorieux.)
  • Quand je dis des prières plus courtes que j’ai mémorisées, comme les dissipateurs de difficultés, je me concentre sur un nom de Dieu pour la prière. Je dis ces prières de temps en temps pendant la journée.
  • Je combine un nom de Dieu avec Allah’u’Abha, et je le dis de temps en temps pendant la journée.
  • Je choisis simplement un nom de Dieu et je médite un peu à ce sujet, tout en faisant n’importe quoi pendant la journée.

Avantages d’utiliser les noms de Dieu de cette manière:

  • Cela m’aide à mieux comprendre Dieu, et donc à réaliser la raison pour laquelle Dieu m´a crée (courte prière obligatoire).
  • Cela m’aide à sentir la présence de Dieu un peu plus dans ma vie.
  • Je me sens un peu plus calme, confiant et plein d’espoir.
  • Je comprends mieux la révélation de Baha’u´llah.
  • Lorsque je dis des prières, généralement d’autres noms de Dieu me viennent à l’esprit en récitant la prière.
  • C’est plus facile de dire les noms de Dieu à haute voix que de dire des prières mémorisées à haute voix. Ceci est important pour les personnes qui font face à des problèmes de santé mentale, comme l’anxiété ou la dépression, qui rendent les tâches quotidiennes beaucoup plus difficiles (ou parfois impossibles). Nous autres, souvent on utilise la majorité de notre énergie mentale et émotionnelle pour les tâches les plus simples.
  • J’apprends à connaître beaucoup de noms de Dieu par cœur, et je peux souvent choisir un nom de Dieu lié à une lutte ou à un test mental que je suis en train de vivre.
  • J’ai lu et entendu que les personnes ayant des problèmes de santé mentale, comme l’anxiété ou la dépression, souffrent de troubles cognitifs. Cela nous empêche de penser clairement, de résoudre des problèmes, de faire face à des situations difficiles, de nous concentrer suffisamment pour lire ou même de sortir du lit.
  • Je pense que ce genre de processus simple m’aide à reprendre contact avec Dieu.

Je suggère à tous ceux qui lisent ceci de ne pas se pousser trop fortement mes idées et de le faire à votre rythme.

Prières baha´ies:

Ton nom est ma guérison, ô mon Dieu, ton souvenir mon remède. Ta présence est mon espoir et mon amour pour toi mon compagnon. Ta miséricorde est ma guérison et mon secours en ce monde et dans l’autre. En vérité, tu es le Très-Généreux, l’Omniscient, l’Infiniment Sage. (Bahá’u’lláh)

Courte prière prescrite – À réciter une fois par jour à midi:
Ô mon Dieu, je témoigne que tu m’as créé pour te connaître et pour t’adorer. J’atteste en cet instant mon impuissance et ton pouvoir, ma pauvreté et ta richesse. Il n’est pas d’autre Dieu que toi, le Secours, l’Absolu. (Bahá’u’lláh)

Quelques paroles cachées: (Baha´u´llah)

(1.16) Ô fils de lumière ! Oublie tout sauf moi et communie avec mon Esprit. Telle est l’essence de ma cause. Suis-la.

(1.6) Ô fils de l’existence ! Ton paradis, c’est mon amour ; ta demeure céleste, c’est d’être uni à moi. Entres-y sans plus attendre. Voilà ce que je te destine dans notre Royaume d’en-haut et notre Empire suprême.

(1.9) Ô fils de l’existence ! Mon amour est ma forteresse. Quiconque y pénètre est à l’abri et en sécurité, et quiconque s’en détourne s’égare et se perd sans nul doute.

<< Ne vous enorgueillissez pas de longues lectures de versets, ou d’une multitude d’actes pieux de jour ou de nuit ; car mieux vaut pour un homme de lire un seul verset avec une joie radieuse que de lire avec lassitude tous les Livres saints de Dieu, le Secours, l’Absolu. Lisez les versets sacrés dans la mesure où vous ne succombez pas à la langueur et à l’abattement. N’imposez pas à votre âme ce qui l’ennuiera et l’accablera, mais plutôt ce qui l’éclairera et l’élèvera, afin qu’elle s’envole sur les ailes des versets divins vers l’Orient de ses signes évidents ; cela vous rapprochera de Dieu, si seulement vous le compreniez. >> (Baha´u´llah)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.